Les bénéfices des ateliers Philo-arts pour enfants

Les ateliers Philo-arts sont destinés aux enfants de 3 à 12 ans. Leurs bénéfices sont nombreux : intelligence émotionnelle, créativité, qualité d’écoute, meilleure attention et meilleur ancrage corporel.

  • Mettre des mots sur ses expériences et ses ressentis

Thème, après thème, les enfants mettent des mots sur leurs expériences quotidiennes : l’amitié, l’injustice, la joie, la souffrance, la paix, la dispute, etc. En posant des mots sur leurs vécus et leurs ressentis, leurs émotions et leurs sensations, ils ne les subissent plus dans l’impuissance. Ils apprennent à mieux se connaître et à exprimer plus précisément ce qu’ils pensent, sentent et ressentent. Ils développent ainsi une plus grande intelligence émotionnelle.

  • Développer la créativité et les modes d’expression artistique

L’enfant crée dans la spontanéité et dans la joie. Le temps de création encourage cette tendance naturelle et lui permet de l’affiner par la découverte de différentes techniques et médiations artistiques. Pouvoir exprimer ce que l’on pense et que l’on ressent de manière très diverse est une grande ressource pour la vie entière.

  • Développer l’écoute et l’échange pacifique

Les enfants prennent progressivement l’habitude d’écouter l’autre et de l’écouter vraiment, sans être déjà en train de penser à ce qu’ils vont lui répondre. Cette écoute attentive, respectueuse et bienveillante modifie radicalement la relation aux autres. On ne cherche plus à avoir raison envers et contre tout mais on découvre qu’il y a plusieurs points de vue, que c’est une richesse et que l’on réfléchit mieux tous ensemble que tout seul.

  • Développer l’attention et la sérénité

La pratique de la méditation durant cinq minutes en début d’atelier leur apprend à cultiver cette présence dans l’instant qui leur est naturelle lorsqu’ils sont pris dans une activité ou dans un jeu. Ils découvrent également combien la respiration peut les aider au quotidien à se centrer et à affronter des situations désagréables ou difficiles.

  • Permettre un meilleur ancrage corporel

Les petits enfants sont naturellement très ancrés dans leurs corps mais notre société ne les y encourage pas et les conduit plus ou moins rapidement à s’en couper. Les ateliers cherchent au contraire à encourager cet ancrage et à aider les enfants à mettre des mots sur la manière dont ils ressentent les émotions et les sensations dans leur corps.

Certains temps de méditation sont par ailleurs consacrés à affiner la perception par les cinq sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s